Qui peut exercer ce droit ?

La convention d’Aarhus envisage l’accès à la justice comme un droit à être exercé de la manière la plus large possible. Elle établit, d’une part, des critères de base que les Etats doivent respecter mais, d’autre part, laisse à ces derniers le soin de régler ce droit plus en détail.

Dès lors, chacun peut saisir un tribunal ou une autre instance de recours pour faire respecter ses droits définis dans la convention, cela en se conformant toutefois aux règles prévues dans le droit national.