L'amendement OGM

Régulièrement au cœur de l'actualité, le "dossier" des organismes génétiquement modifiés (OGM) suscite controverses et préoccupations tant au sein du grand public que parmi les spécialistes.

Le premier texte de la Convention y faisait allusion aux laissant aux Etats une large liberté d'interprétation du principe de participation en cette matière. Depuis lors, un "amendement OGM" a été introduit dans la Convention en mai 2005, lors de la deuxième Réunion des Parties.

Prenant la forme d'un nouvel article (art. 6 bis), cet amendement pose le principe de la participation du public lors de l'autorisation de la dissémination volontaire d'organismes génétiquement modifiés et lors de leur mise sur le marché.