ACTUALITÉ

17 947 espèces endémiques répertoriées en France

L’Observatoire national de la biodiversité (ONB) est l’outil de suivi des effets de la société sur la biodiversité et sur les interfaces entre la biodiversité et la société tels que présentés dans la stratégie nationale pour la biodiversité (SNB). À ce titre, il est chargé de proposer des indicateurs et de les mettre à la disposition de tous.


Suite à l’actualisation de l’inventaire des espèces présentes en France (référentiel taxonomique national TAXREF), l’Observatoire national de la biodiversité vient de mettre à jour l’indicateur relatif au nombre d'espèces endémiques en France produit dans le cadre de l’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) par le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Agence Française pour la Biodiversité.

Ainsi, en décembre 2017, 17 947 espèces exclusives (endémiques) ou quasi exclusives (sub-endémiques) sont répertoriées sur les territoires français, c’est-à-dire présentes nulle part ailleurs dans le monde en l'état actuel des connaissances. Ces espèces forment un patrimoine que seule la France peut conserver, donc avec une responsabilité plus forte que pour les autres espèces.

Avec une aire de répartition limitée, ce sont souvent parmi les premières espèces à être menacées, bien que l’endémisme ne constitue pas en soi un facteur de risque de disparition.

L’endémisme est très fort dans les collectivités d’Outre-mer insulaires (21 % des espèces), plus faible dans les zones continentales (Guyane et métropole). En métropole, où l'endémisme est faible (3 % des espèces), la Corse, le sud des Alpes, les Pyrénées et le Massif Central abritent le plus d’espèces endémiques, en raison de leur isolement géographique et des phénomènes de refuges lors des variations climatiques passées. L’endémisme est plutôt faible chez les espèces marines par rapport aux espèces terrestres et d'eau douce.

En savoir plus :

Nombre d'espèces endémiques en France

Le référentiel taxonomique TAXREF

Site de l'Observatoire national de la biodiversité

Publié le: 
26/01/2018