ACTUALITÉ

Risques émergents : de quoi parle-t-on ?

Ondes électromagnétiques, nanomatériaux, perturbateurs endocriniens ... autant de risques dits "émergents", c'est-à-dire, nouveaux et/ou en augmentation significative, pour lesquels les effets sur la santé ne sont pas toujours bien connus.

Parmi les risques émergents, peuvent notamment être cités :

- Les ondes électromagnétiques :

Les sources d'exposition aux ondes électromagnétiques se sont multipliées ces 20 dernières années. L'homme est exposé quotidiennement dans son environnement de vie, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Les ondes électromagnétiques sont réparties en fonction de leur fréquence :
> Les radiofréquences représentent les ondes émises par les moyens de télécommunications (téléphones mobiles, antennes relais, etc.) ;
> Les champs électromagnétiques dits "extrêmement basse fréquence" représentent les ondes émises par les appareils électriques domestiques et les lignes à haute tension. 

En savoir plus :

Portail radiofréquences - santé - environnement (Ministère chargé de la santé)

Dossier Radiofréquences et santé (Anses)

Service national d'assistance sur les champs électromagnétiques

- Les nanomatériaux :

Un nanomatériau est un matériau soit naturel, soit formé accidentellement, soit manufacturé. Il contient des particules dont la taille ou la structure comporte au moins une dimension comprise entre 1 et 100 nanomètres.

L'utilisation croissante des nanomatériaux par les différentes industries, a multiplié leur présence dans les produits de la vie quotidienne. Selon l'Anses, certains de ces matériaux peuvent être toxiques pour l'homme et avoir des effets sur les milieux naturels...

En savoir plus :

Les nanomatériaux (Unité Cancer environnement - Centre Léon Bérard)

Dossier Nanomatériaux (Anses)

Les nanomatériaux. Définitions, risques toxicologiques, ... (Inrs)

- Les perturbateurs endocriniens :

Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange altérant les fonctions du système hormonal et induisant des effets nocifs sur la santé d'un organisme intact ou de ses descendants.

Les perturbateurs endocriniens sont d'origine naturelle ou anthropique. Ils sont présents dans de nombreux produits et articles d'usage quotidien (cosmétiques, boites de conserve...). L'eau, l'air et les sols peuvent être contaminés, en particulier par des rejets dus aux activités humaines.

En savoir plus :

Programme national de recherche sur les perturbateurs endocriniens

Perturbateurs endocriniens (Anses)

Publié le: 
17/11/2015